Goyon-Chazeau
Crédit photo : Goyon-Chazeau
Rencontre Avec

Magali Soucille, dirigeante de la coutellerie Goyon-Chazeau

« Il y a le savoir-faire, mais également le faire-savoir »

Entreprise familiale installée à Thiers depuis trois générations, Goyon-Chazeau est l’une des dernières à fabriquer des couteaux de table entièrement forgés manuellement. Aujourd’hui à la tête de la coutellerie, Magali Soucille concilie savoir-faire et faire-savoir.

Derrière les couteaux haut de gamme de la maison thiernoise, se cachent des savoir-faire uniques que la famille Goyon-Chazeau perpétue depuis 1953. « La soudure de l’inox et le travail de la forge sont deux spécialités qui font aujourd’hui notre identité, que nous perpétuons et qui nous ont d’ailleurs valu le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). Mon père est l’un des derniers soudeurs à la main du monocoque, il a transmis son savoir-faire à mon mari et à notre chef d’atelier ».

Figurant parmi les rares fabricants à réaliser des couteaux entièrement forgés, c’est à partir d’une forge brute que la coutellerie travaille la forme définitive du couteau ou du couvert. Un façonnage d’excellence qui fait des couteaux et couverts Goyon-Chazeau des objets incomparables et uniques.

Crédit photo : Goyon-Chazeau

Couteaux signature

Les modèles « Thiers », « Laguiole » et « Styl’ver® » sont encore fabriqués artisanalement dans la fabrique familiale. « En tant que fabricant installé à Thiers et avec un père faisant partie des premiers membres de la confrérie du couteau de Thiers, la fabrication du modèle « Thiers » est évidemment très importante pour nous » souligne Magali Soucille.

Ainsi nait « le Thiers Pirou », un couteau emblématique de la maison dont le poinçon qui représente le « Château du Pirou » rend hommage au plus vieux monument de la ville de Thiers qui symbolise toute l’histoire coutelière de la ville depuis six siècles. Tout aussi identitaire, le « Styl’ver® » est un couteau au design contemporain dont la cambrure particulière du manche et la silhouette en forme de « S » a été étudiée pour suivre la courbure de la paume de la main.

« Il est essentiel que nos revendeurs puissent expliquer les savoir-faire qui font la qualité de nos couteaux. »

Magali Soucille

L’effet french-touch

Incarnant la 3e génération Goyon-Chazeau, c’est tout naturellement que Magali Soucille reprend la tête de l’entreprise familiale en 2016. « J’ai toujours eu ça dans un coin de ma tête ! Fille unique, j’ai baigné depuis toute petite dans cet univers de la coutellerie, j’ai accompagné très tôt mes parents sur les salons parce que j’étais la seule à maîtriser l’anglais dans l’entreprise ! Plus tard, j’ai voulu vivre ma propre expérience. Après avoir fait une école de commerce, j’ai travaillé pendant 13 ans dans le marketing et la communication, mais toujours avec l’idée de revenir un jour. Lorsque mon père a souhaité prendre sa retraite, c’était le moment de prendre la relève. » confie-t-elle.

L’ambition première est de pérenniser le savoir-faire en développant l’entreprise familiale, notamment à l’international. A l’étranger, les produits de la Maison Goyon-Chazeau séduisent de plus en plus une clientèle qui cultive le goût du bel artisanat, des matériaux nobles tels que le bois ou la corne. « L’histoire de notre famille qui perpétue un savoir-faire ancestral suscite un attachement au produit, c’est l’effet « french touch » ! » s’amuse Magali. « Nous constatons un vrai retour du produit manufacturé de qualité. Nos commerciaux partagent et transmettent leur passion à nos clients. Nous avons également la chance de pouvoir compter sur de prestigieux ambassadeurs que sont les chefs étoilés, c’est un vrai vecteur de communication » ajoute-t-elle. De prestigieuses tables comme Maison Blanche à Paris, L’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence ou Jean-Claude Leclerc à Clermont-Ferrand ont depuis longtemps fait le choix de la Maison Goyon-Chazeau.

Maison Goyon-Chazeau
Crédit photo : Maison Goyon-Chazeau

A suivre…

Nous avons lancé notre site marchand au printemps avec l’ambition de développer et d’assurer de nouvelles ventes par ce nouveau canal de distribution, mais également des nouveautés produits avec une nouvelle version du « Styl’ver® » complètement brute de forge. Décliné en deux modèles, « Styl’ver factory » et « Styl’ver origine », la Maison a souhaité travailler une lame brute de forge tout en surfant sur la tendance au retour des matières brutes. « Le Sommelier » tant attendu pourrait quant à lui faire très prochainement son entrée au catalogue de la marque.

X