Crédit photo : Laurence Brabant
Rencontre Avec

Laurence Brabant

Un autre regard sur le verre

Parmi les designers qui créent des collections autour de l’art de la table, Laurence Brabant occupe une place à part. Elle a en effet choisi de concentrer son talent sur le seul verre et de privilégier une technique rare, celle du verre soufflé à la volée. Avec son compagnon Alain Villechange, elle édite depuis 16 ans des séries uniques au sein de leur studio de création, mais a également conçu des collections d’exceptions pour les plus grandes marques.

Raffinement, poésie et discrétion
Née en 1971 à Boulogne sur Mer, Laurence Brabant est titulaire d’un diplôme Supérieur des Arts Appliqués à l’école Duperré. Ayant notamment obtenu une bourse pour son projet de recherches « Objets inanimés », elle édite ses propres créations en verre soufflé, qui rejoindront ensuite le Fond National d’Art Contemporain.
Sa passion pour la transparence la pousse à centrer sa créativité sur le verre, et elle perfectionne son art au fil des années, collaborant avec les plus grandes marques. Ses mots d’ordre : la poésie, la simplicité et les petits objets du quotidien, qu’elle ré-enchante en dessinant des lignes pures, pour créer des objets en verre au style à la fois dépouillé et très élégant.
Crédit photo : Laurence Brabant pour La Rochère
Crédit photo : Laurence Brabant
Une technique rare et ancestrale, une matière résolument moderne.
Laurence Brabant travaille avec son compagnon Alain Villechange. Ce verrier d’exception a travaillé durant 12 ans dans divers ateliers français, allemands et américains, qui lui ont permis de maîtriser avec un talent rare des techniques de soufflage d’une grande technicité.
Dans leur studio créé en 2008, le verre est en effet soufflé à la flamme : cette technique consiste à utiliser une flamme pour chauffer et modeler la matière. Plus spécifique encore, la technique du soufflage dit « à la volée » utilisée par Alain Villechange permet de réaliser chaque pièce sans aucun moule, d’un seul tenant, ce qui fait de chaque objet une pièce réellement unique.

Bien que Laurence Brabant et Alain Villechange aient travaillé sur le verre classique et le cristal, depuis 2000 leurs créations personnelles se concentrent sur le borosilicate, plus connu sous le nom de marque Pyrex.

Crédit photo : Laurence Brabant pour Saint Louis
La Rochère, Saint-Louis, Baccarat, Veronese, Vuitton : des collaborations prestigieuses
Laurence Brabant a fait souffler un véritable vent d’innovation dans le monde de l’art de la table, participant à des expériences inédites, lors de ses résidences auprès de grandes marques. Un artiste « en résidence » est invité par la marque pendant plusieurs semaines pour travailler sur des projets uniques, qui vont ensuite être exposés ou entrer dans les collections commercialisées.
De janvier à juin 2006 au Japon, c’est à la Villa Kujoyama qu’elle met en œuvre le projet « MANU-facture » en collaboration avec Baccarat.
Elle créé également pour Saint-Louis la collection « Théorème », une série de gobelets à thé en cristal : 5 formes différentes dédiées à chaque moment de la journée, chacune avec sa couleur et chaque verre étant nommé comme les cinq premières lettres de l’alphabet grec.

Pour La Rochère, Laurence Brabant créé une collection de verres aux lignes décalées, des bols empilables et des vases aux lignes pures. Elle participe également à de nombreuses expositions collectives depuis 16 ans : le Salon du Meuble de Milan à plusieurs reprises, la seconde biennale du design en 2005-2006, les French designer’s days à Londres en 2002.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux