Olivia Putman
Crédit photo : Olivia Putman - Deshoulières
Rencontre Avec

Olivia Putman

Designer d'exception

Alors que certains essaient de se faire un nom, Olivia Putman a su, quant à elle, conquérir sa place dans le monde du design en faisant presque oublier le sien. La fille d’Andrée Putman a en effet accompli l’exploit de se frayer au fil des années un chemin exemplaire, faisant auprès des plus grands la preuve d’un talent aux multiples facettes. Retour sur un parcours exceptionnel et une personnalité unique.

À l’adolescence, elle vole très vite de ses propres ailes et se crée au détour de moments festifs son propre cercle artistique et amical, ce qui lui permet de croiser des figures mythiques de l’époque, comme Andy Warhol ou Yves Saint-Laurent.

Prédestinée par l’histoire familiale à rejoindre le studio de design de sa mère Andrée, Olivia Putman opte cependant pour une voie plus indépendante et passe une licence d’histoire de l’art à la Sorbonne. Diplômée en 1987, elle choisit alors d’être agent artistique, et co-fonde l’association « Usine éphémère », dont l’objectif est de réhabiliter des locaux inutilisés pour en faire de vrais ateliers d’artistes. Ce faisant, elle offre à des nouveaux créateurs une visibilité qui consacrera son obstination à faire de son parcours un cheminement autonome.

C’est d’ailleurs au fil de l’organisation d’expositions dans le domaine du land art qu’Olivia Putman se passionne pour le paysagisme : reprises d’études, collaborations prestigieuses, notamment auprès du jardin des Tuileries, et jusqu’en 2007 elle va continuer à travailler en marge du studio Putman.

Crédit photo : Olivia Putman - Deshoulières

Une vision unique du luxe

C’est en 2007 qu’Olivia Putman prend la direction du studio Putman, rejoignant ainsi l’histoire familiale au moment où elle s’y sent réellement prête.

Commence alors une épopée singulière : Olivia Putman a cette vision unique des lieux, de leur histoire et des forces en présence. Jouant sur le travail des matériaux et travaillant dans différents domaines (rénovation d’hôtels, création de lignes de mobilier mais aussi scénographie de concerts, d’expositions, direction artistique…), elle apporte notamment son regard innovant sur le milieu du luxe, avec cette phrase désormais célèbre : « Le luxe peut être un objet en paille très juste plutôt qu’un objet en platine idiot ».

C’est tout naturellement qu’elle en vient à exercer son talent de créatrice dans le domaine de l’art de la table, avec notamment un couteau pour la marque Forge de Laguiole, ainsi que deux collections pour la maison Deshoulières, porcelainier français : la collection Éclipse et la collection Mémoire, toutes deux dans un registre très black and white, l’une graphique et l’autre abstraite, afin de permettre à chacune de composer le mélange idéal entre ces deux styles.

En janvier 2011, Olivia Putman est par ailleurs nommée directrice artistique de la maison Lalique.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux