Crédit photo : Puiforcat
Rencontre Avec

Patrick Jouin & Pierre Hermé

La gourmandise décompléxée

Chez Puiforcat, « les classiques de demain » s’imaginent aujourd’hui. Pour ce faire, la Maison d’orfèvrerie fondée en 1820 a fait appel à deux éminences françaises du design et de la pâtisserie : Patrick Jouin, auteur de pièces d’architecture et d’usage quotidien et Pierre Hermé, désigné meilleur pâtissier au monde en 2016 par le classement des « World’s 50 Best Restaurants ».

La collaboration entre la Maison Puiforcat et Patrick Jouin ne date pas d’hier. En 2009, le Centre Pompidou lui consacrait déjà une exposition monographique et 4 années plus tard, il était lauréat du Prix Compasso d’Oro.

Pour la Maison Puiforcat, il a créé la collection « Zermatt ». Pour dessiner le premier couvert de sa carrière, il s’est inspiré des montagnes suisses d’où le nom de la ligne « Zermatt » qui correspond à une station suisse de sports d’hiver.

Depuis cette première collaboration, Patrick Jouin perpétue le style de l’orfèvre bientôt centenaire. Avec ses croquis, le designer fusionne le beau et l’utile, comme l’illustre son travail sur la collection « Argent Gourmand ». Et au travers de cette collaboration avec Pierre Hermé, c’est d’abord la pâtisserie française qui est mise à l’honneur.

Crédit Photo : Puiforcat

Faire fusionner l’utile et le beau

Un seul coup de crayon ou presque a été nécessaire à Patrick Jouin pour faire fusionner l’utile et le beau et plonger la pâtisserie dans un autre univers. Sous les traits du designer naissent alors des formes généreuses avec la collection « Argent gourmand » : une coupe à glace toute en rondeur, un coffret sphérique à macarons, un présentoir à gâteau.

Crédit Photo : Puiforcat

Un bel usage décomplexé

À l’heure où la pâtisserie se hisse au premier rang de la gastronomie française, le surnommé « Picasso de la pâtisserie », Pierre Hermé, accompagne le travail du designer en apportant une vision moderne de son métier. « Avec ses poignées inventives et ses cloches à la fermeture douce, “Argent Gourmand” nous pousse à penser de nouveaux gestes et réinvente la dégustation de mets sucrés », raconte le Pâtissier français.

Un style toujours plus épuré

L’orfèvre doit l’absence d’ornementation des pièces qu’il imagine au membre de la quatrième génération de la famille : Jean Puiforcat. Très tôt, il inscrit la maison familiale dans un style qui incarnera le mouvement « Art Déco », « style qu’on redécouvre d’ailleurs aujourd’hui à travers nos collections telles qu’ ”Argent Gourmand” », explique la Maison Puiforcat.

Avec ses formes rondes, cette collection décomplexe donc le bel usage appliqué à la gourmandise. Il illustre tout autant la volonté de la Maison Puiforcat de poursuivre le développement de l’art du goût à travers des objets aux formes architecturées, lignes épurées, et à la simplicité déconcertante.

Des arts de la table à l’art de vivre

Sous l’impulsion d’Hélène Dubrule, Présidente-Directrice Générale de Puiforcat, la Maison continue à sortir des sentiers battus et imagine, en 2017, avec l’architecte d’intérieur Joseph Dirand, un bureau d’architecte à la fois fonctionnel et précieux, atteignant ainsi un objectif : « rendre précieux par la matière des objets du quotidien », termine Hélène Durbule.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux