Sarah Lavoine
Crédit photo : Sarah Lavoine
Rencontre Avec

Sarah Lavoine

L’architecture d’intérieure raffinée, entre classicisme et modernité

Si l’on souhaitait personnifier l’art de vivre à la française et le goût parisien, le nom de Sarah Lavoine serait le plus logique, le plus évident. Cette designer, décoratrice et architecte d’intérieur a su, en moins de 15 ans, faire de sa vision de l’esthétique contemporaine une référence qui fait autorité dans le monde de la décoration. Adepte d’un raffinement coloré, elle est également une fervente alliée de l’artisanat d’excellence.

Une vocation solide, ancrée dans la tradition familiale

Née en 1973, Sarah Lavoine est certes issue de la noblesse polonaise, mais elle est aussi la fille de Jean Stanislas Poniatowski, qui a longtemps été le directeur de Vogue. Sa mère, Sabine Marchal, est décoratrice et sa soeur, Marie Poniatowski, est créatrice de bijoux. Le goût pour les belles choses, l’élégance, le raffinement et le style imprègne donc l’univers familial de Sarah Lavoine, depuis sa plus tendre enfance.

Sarah Lavoine
Crédit photo : Maison Sarah Lavoine

Sarah Lavoine a d’abord étudié le théâtre et la philosophie, ainsi que la communication, avant de se diriger vers l’architecture d’intérieur. Sous l’égide de l’architecte d’intérieur François Schmidt, elle se lance dans ses premiers chantiers de décoration au début des années 2000 et créé sa propre société en 2002. Elle choisit de ne pas se restreindre à un seul type d’environnement et décore tout aussi bien des maisons, des lofts et des appartements que des hôtels, des boutiques et espaces de réceptions.

Talents multiples et collaborations prestigieuses

En 2009, elle conçoit une collection de meubles pour La Redoute. En 2010, elle devient la présentatrice d’une émission télévisée sur la chaîne Odyssée, mais elle publie également un livre aux Éditions de la Martinière « Architecture intérieure ». Elle ouvre également une boutique à Paris, pour laquelle elle conçoit ses propres meubles, qui côtoient des créations de Paola Navone et de Gubi.

La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine fait également appel à elle, tout comme le Pavillon Vendôme, l’Hôtel Jardin de Neuilly ou encore, les restaurants « Orient-Extrême » et « Victoria » à Paris pour réaliser leur décoration.

Crédit photo : Maison Sarah Lavoine

Dans le domaine de l’art de la table, Sarah Lavoine a signé en 2014 « Aboro », un service de table pour Bernardaud. Des motifs sobres et dépouillés sur la porcelaine blanche des assiettes et des plats, ainsi que des touches d’or sur les couleurs mates des tasses, comme le turquoise ou le gris, confèrent à cette collection une élégance sans pareille.

La même année, Sarah Lavoine réalise pour le céramiste Jars la collection « Sicilia », un service de table en grès aux couleurs à la fois intenses et discrètes. Avec cette collection, elle accomplit la prouesse du mariage parfait entre la tonalité presque rustique du grès et le raffinement des lignes et des couleurs. Mêlant les finitions mates et brillantes, elle préserve la cohérence de l’ensemble grâce un liseré beige clair que l’on retrouve sur chaque pièce de la collection, comme une sorte de fil conducteur permanent.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux