Crédit photo : Deshoulières
Crédit photo : Deshoulières
Savoir-Faire

Deshoulières, entre tradition et modernité

Le prestigieux porcelainier français se réinvente

Associé depuis le début du 19ème siècle aux arts de qualité, Deshoulières aura connu nombre de péripéties avant de rejoindre le groupe « Les Jolies Céramiques » en 2016. Bien ancrée dans son époque, la marque de porcelaine navigue habilement entre savoir-faire ancestral et méthodes de fabrication industrielles tout en affichant un fort engagement environnemental.

Avec aujourd’hui trois usines à Foëcy, Chauvigny et au Dorat, situées dans le centre de la France autour de Limoges, le groupe Deshoulières incarne l’excellence de la porcelaine française. Dans le sérail de la porcelaine de haute qualité, Deshoulières fait figure de référence parce qu’elle perpétue depuis des siècles tous les procédés de fabrication et de décoration des grands porcelainiers. « Deshoulières se distingue par la finesse des produits qui permettent d’obtenir une porcelaine vraiment translucide, mais encore plus spécifiquement par sa décoration. Une vraie valeur ajoutée, notamment parce que l’utilisation de l’or requiert une grande technique et un savoir-faire unique » explique Jean-Claude Kergoat, président des Jolies Céramiques.

Pour redonner à cette marque tout son éclat, tous les bons ingrédients sont là.

Jean-Claude Kergoat, Président de Deshoulières
Deshoulières
Crédit photo : Deshoulières

À l’aube des années 50, la société a mis en place des procédés avant-gardistes. La famille Deshoulières donne alors un nouvel élan à ses manufactures en industrialisant sa production. En créant une unité centrale de fabrication, la maison s’associe à d’autres fabricants indépendants pour donner une nouvelle ampleur à sa production. « Deshoulières a su trouver le juste milieu entre un savoir-faire centenaire et la volonté de ne pas passer à côté des aspects industriels. Nous sommes fiers de nos traditions et nous gardons des modèles qui ont 150 ans d’âge, mais en même temps nous nous inscrivons dans notre temps avec des méthodes de fabrication industrielles plus respectueuses de l’environnement, c’est une balance qui est à faire et qui rend ce métier si intéressant » confie Jean-Claude Kergoat.

Une collection aérienne du créateur Jean-Charles de Castelbajac chez Deshoulières
Crédit photo : Deshoulières

Entre design et tradition

Entre les amateurs de tradition, plus nombreux qu’on ne le pense selon Jean-Claude Kergoat, fidèles aux collections historiques de la marque et une clientèle désirant rompre avec les services à l’ancienne, Deshoulières n’a pas voulu trancher et propose une grande variété de formes et de décors avec la volonté de satisfaire toutes les envies. « Certains décors plus chargés ont été conçus pour des services d’apparat, tandis que d’autres, plus épurés conviendront à des tables qui veulent être élégantes sans être ostentatoires » explique le Président de Deshoulières qui lance chaque année deux nouvelles collections.

Pour concevoir ces nouveautés, la maison a décidé de faire appel à la créativité de designers extérieurs spécialisés dans les arts de la table. Ce fut le cas de José Lévy et ses hirondelles fétiches, ainsi qu’avec Jean-Charles de Castelbajac et sa vision pop de la mode transposée à la table. Une inspiration sans cesse renouvelée qui permet de proposer des designs toujours différents.

X