Savoir-Faire

L’ascension de Jaune de Chrome

La rencontre du feu, des émaux et de la porcelaine de Limoges.

En trois décennies seulement, Jaune de Chrome a su démontrer une maîtrise remarquable du travail de l’émail, ce qui lui vaut aujourd’hui d’être reconnue comme l’une des marques les plus prestigieuses de cet univers très confidentiel. La maison porcelainière a su conquérir le cœur des chefs étoilés, ainsi qu’une clientèle internationale raffinée et asseoir sa notoriété grâce à sa singularité et un savoir-faire très spécifique.

Oser la différence

Au milieu des années 80, l’arrivée de Jaune de Chrome (d)étonne dans l’univers des arts de la table, jusqu’ici dominé par la porcelaine blanche de Limoges. La toute jeune maison, pensée par les esprits créatifs de Christian Le Page et Catherine Badaire, développe alors un savoir-faire unique, associant porcelaine de Limoges et émaux.

Sa parfaite maîtrise des émaux de très grand feu propulse la marque et impose un style nouveau. « C’était vraiment précurseur, d’une part de mettre au point cette nouvelle technique, mais aussi de réussir à la commercialiser, parce c’est un produit extrêmement complexe à fabriquer ; il faut parfois en jeter 3 pour en sélectionner un. Mais c’est cette technique de pose d’émaux sur porcelaine, que seule notre maison maîtrise, qui fait la singularité de Jaune de Chrome, car elle permet de donner des couleurs et des effets de matière vraiment différents de ce que propose habituellement la porcelaine » explique Sébastien Cich, directeur général de Jaune de Chrome et JL. Coquet.

Jaune de Chrome

Maestro artisanal

Cette idée novatrice, qui a révolutionné la porcelaine de Limoges, consiste à appliquer méticuleusement sur la porcelaine des émaux qui expriment toute leur identité au moment de la cuisson. L’émaillage à la main et la magie du feu transforment la matière et offrent à chaque pièce un rendu unique.

Comme de véritables œuvres d’art naissant des flammes et de la main de l’homme, les pièces Jaune de Chrome arborent des couleurs intenses et sophistiquées, surprennent par leurs décors et effets de matière.

 

Jaune de Chrome

Aujourd’hui, la manufacture installée à Saint-Léonard-de-Noblat, à seulement quelques kilomètres de Limoges, dispose d’une gamme de produits contenant plus de 30 collections, résultat d’un important travail collectif. Du bureau d’études aux équipes de production, chacun s’attelle à proposer des produits associant originalité du design et des décors. « L’élaboration d’un nouveau produit peut prendre des années comme quelques mois. Le responsable d’atelier, qui est ingénieur céramiste, mélange différents émaux, effectue des tests de cuisson, cherche, fait des expériences jusqu’au moment où il va trouver un résultat qui lui plaise, qui est différent, un effet matière ou une couleur jamais encore obtenus. C’est assez empirique » confie Sébastien Cich.

Mais entre la fabrication et la commercialisation, Jaune de Chrome a imaginé une étape supplémentaire : c’est entre les mains de chefs étoilés que les produits passent une nouvelle audition. « Nous sélectionnons quelques grands chefs étoilés à travers le monde pour qu’ils testent nos produits et nous donnent leurs avis. C’est à partir de ces retours que l’on décide si nous commercialisons, ou non. », indique M. Cich.

Chefs étoilés, testeurs, ambassadeurs

Il faut dire que Jaune de Chrome doit en partie son succès à cette nouvelle génération de chefs étoilés qui préfère les créations de la jeune maison à la traditionnelle porcelaine blanche.  Les effets de matières et les profondeurs des couleurs ont l’art de sublimer leurs créations culinaires. Les grands noms ne manquent pas, et suffisent à exprimer l’inénarrable savoir-faire de Jaune de Chrome : Grégoire Berger, à « l’Atlantis The Palm » de Dubaï, Claude Bosi au « Bibendum » à Londres, ou encore Olivier Oddos, Pierre Gagnaire, Jean-François Piège et Kei Kobayashi se font les ambassadeurs de la marque à travers le monde. Avec de tels maîtres de la gastronomie, la notoriété de la maison française ne cesse de croître à l’international, notamment au Japon, et en Asie en général, ou encore aux États-Unis. En trois décennies, Jaune de Chrome a indéniablement gagné ses lettres de noblesse.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux