Porcelaine Lègle
Crédit photo : Porcelaine Lègle
Savoir-Faire

Lègle

Des porcelainiers dans la modernité

Héritier d’un riche savoir-faire ancestral, Frédéric Lebouc, aujourd’hui aux commandes de la maison de porcelaine limougeaude Lègle, a su renouveler l’image de cette entreprise familiale en lui insufflant une tonalité résolument contemporaine.

 

Lègle, une  histoire de famille

À Limoges, la famille Lebouc-Legrand travaille la porcelaine de père en fils. Alors que l’arrière grand-père fonde dans les années 1920 la société Legrand, spécialisée dans les accessoires électriques en porcelaine, le grand-père et le père s’orientent vers la décoration sur porcelaine avec la création de l’entreprise Lègle en 1953.

Dans le paysage de la porcelaine de Limoges, la manufacture se distingue rapidement grâce à la maîtrise de la matière et des émaux colorés à grand feu qui font aujourd’hui sa renommée. « La mise en place de procédés inédits nous a permis de créer une large gamme d’émaux colorés à haute température entièrement fabriqués à la main, ici dans notre usine. C’est ce qui constitue notre ADN, aujourd’hui labellisé Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV) » confie Frédéric Lebouc, Président de Lègle.

Garant de ce savoir-faire qui définit l’identité de la marque, Frédéric Lebouc doit cependant concilier héritage et renouveau afin de mettre ses collections en résonance avec les arts de la table du XXIe siècle. Tête chercheuse de chaque collection, il élabore lui-même, au côté des peintres de l’atelier, de nouveaux décors nés de ses recherches de couleurs et de matières. « Il faut savoir se renouveler tout en conservant son identité, créer des couleurs qui sont en adéquation avec les tendances et ne pas hésiter à sortir des sentiers battus afin de susciter l’envie autour de la marque » commente-t-il.

porcelaine Lègle
Crédit photo : porcelaine Lègle

Il faut savoir se renouveler tout en conservant son identité.

Frédéric Lebouc, Président de Lègle
Porcelaine Lègle, Frédéric Lebouc et Axel Huynh
Crédit photo : Porcelaine Lègle

Axel Huynh avec la Maison Lègle sur la Croisette

C’est dans cet esprit que pour la toute première fois cette année, Frédéric Lebouc a souhaité faire appel à un jeune talent du design. Après avoir collaboré avec de nombreuses Maisons de luxe, Axel Huynh, fondateur de l’agence de design « Crazybaby ! » associe son nom à celui de Lègle pour une collaboration exceptionnelle.

A l’occasion du 71ème Festival de Cannes, le designer a ainsi présenté en avant-première dans la « Villa AH », installée pour l’occasion sur la Croisette, cette première collection d’art de la table qui sera dévoilée aux professionnels lors du salon Maison & Objet en septembre prochain.

Rendant hommage au savoir-faire, cette nouvelle ligne d’assiettes, de vases et d’objets à l’esprit résolument minéral rompt les codes classiques de la porcelaine et opte pour une touche de modernité inédite.

Lègle, Ambassadeur du raffinement et du savoir-faire français

Une nouvelle collection qui devrait encore séduire les décorateurs et architectes d’intérieur. Référence en matière de savoir-faire français et de porcelaine haut de gamme, la marque incarne un art de vivre et un raffinement particulièrement appréciés à l’international.

De la Russie à l’Angleterre, en passant par les Emirats, la porcelaine Lègle prend part à la décoration et l’équipement de yachts et de somptueux intérieurs. Associée à de grands noms de la gastronomie française, l’entreprise collabore avec Anne-Sophie Pic à Valence, ou encore avec le  restaurant de l’Orangerie au George V à Paris, où les assiettes signées Lègle subliment les créations des chefs étoilés.

X