Non sans raison - Porcelaine de Limoges
Crédit photo : Non sans raison
Savoir-Faire

Non sans raison

Porcelaine de Limoges

Née il y a près de dix ans de la rencontre de Bertille Carpentier et de Martial Dumas, la maison Non Sans Raison bouscule les codes en réécrivant l’histoire de la porcelaine de Limoges. Entre savoir-faire séculaire et avant-garde arty, retour sur le parcours d’une marque bien dans son assiette.

C’est sur les bancs d’ESMOD – école de renom dans le milieu de la mode – que Bertille Carpentier et Martial Dumas se sont rencontrés. Duo complice et créatif, ils se lancent alors un défi, celui de moderniser et de rajeunir l’art de la table à travers une collection réalisée en porcelaine de Limoges.

Exposée à la Galerie Joyce à Paris, la collection se fait remarquer et est saluée par la presse. « Nous nous sommes aperçus que nous avions une place à prendre dans le paysage de la porcelaine de Limoges dont l’image était un peu vieillissante et plutôt attachée à une tradition familiale, à l’instar de ces services “ longs ” que l’on offre en cadeau de mariage. Nous souhaitions la sortir de cet univers pour la moderniser et qu’elle puisse se retrouver au même titre qu’un très beau vêtement dans des concepts stores, qu’on puisse y voir un côté mode et moderne » explique le duo. La marque Non Sans raison voit ainsi le jour à Limoges, bien décidée à écrire une nouvelle page de l’histoire de l’art de la table.

Crédit photo : Non sans raison

Un Mix & Match décomplexé

Il a fallu commencer par dépoussiérer les services de grands-mères. Aux services complets comprenant soupières, saucières et autres compotiers, Non Sans Raison préfère le minimalisme.

« Nous n’avons plus la place dans nos appartements d’accumuler des assiettes pour chaque met, il nous faut des pièces polyvalentes que l’on peut présenter de manière décomplexée et ludique » précise Bertille Carpentier.

Les collections s’adaptent ainsi à un nouvel art de vivre bel et bien ancré dans le XXIe siècle avec des services « courts » et une volonté assumée de casser les codes en usant le Mix & Match. Passer d’un plat à un autre, changer de décor, composer soi-même sa mise en scène, le Mix & Match permet d’associer des éléments de différentes collections et de personnaliser sa table.

Les assiettes du mur à la table !

« Osez, sortez vos assiettes et amusez-vous ! » nous autorise la toute jeune maison limougeaude qui dans sa lancée imagine le premier, et très ingénieux vaisselier mural magnétisé. À la fois œuvre d’art et service de table, les collections “Wall plates” passent sans complexe du mur, où elles composent un tableau façon puzzle, à la table.

« Ce qui nous tient à cœur : raconter une histoire »

Créateur, éditeur et fabricant, la maison Non Sans Raison dessine elle-même certaines collections mais se plait tout autant à laisser carte blanche à des artistes émergents. Depuis presque 10 ans, les saisons passent et ne se ressemblent pas.

Chaque collection raconte une nouvelle histoire nourrie des grands courants artistiques du XXe siècle, du constructivisme russe au dripping de Jackson Pollock (superposition de plusieurs couleurs d’un même spectre sur des surfaces horizontales, mais aussi sur une toile) . Ces collections deviennent le terrain de jeu d’un artiste, photographe ou designer. « Malgré notre univers mode, nous essayons toujours de créer des décors intemporels mais qui ne sont jamais purement décoratifs. Ce qui nous tient à cœur c’est de raconter une histoire » insiste le duo.

Une maison qui se distingue également par son intransigeance en matière de qualité, héritée du savoir-faire ancestral de la porcelaine de Limoges. Non Sans Raison fait notamment partie de cette poignée de maisons qui travaillent le kaolin extra blanc, réputé pour être la plus légère et la plus transparente des pâtes encore sur le marché de la porcelaine de Limoges.

Crédit photo : Non sans raison

Une Maison qui se diversifie

Non Sans Raison est aujourd’hui présent dans les concept-stores, les galeries d’une trentaine de pays tout comme dans les restaurants très en vogue à Paris –  » Hôtel Amour », « Noto » à la salle Pleyel, « Maison Blanche », etc… – et les grandes tables des chefs étoilés comme Alain Ducasse ou Joël Robuchon.

Jamais à cours d’inspiration, cette maison conseille des marques de porcelaine à travers deux nouvelles entités : une entreprise de sérigraphie artisanale spécialisée dans les petites séries ou encore la « Non Sans Raison Tasting room », un service traiteur qui mixe l’art de la table et la cuisine contemporaine.

10 bougies et le plein de projet

À l’approche de son dixième anniversaire, le duo fourmille déjà de projets avec dans ses cartons une collection d’art de la table pensée par un décorateur parisien, une collaboration avec un maestro du tatouage, une exploration du thème des fusées et de la lune ou encore une application web Mix & Match pour s’amuser à composer son propre service en mélangeant les collections… « Je ne peux pas vous en dire plus pour l’instant, mais 2018 sera ainsi une année forte en nouveautés ! » promet Bertille Carpentier. À suivre.

X
X

Osez un dîner d’exception

participer

Gagnez un séjour à Londres et remportez un dîner d’exception dans un lieu insolite.