Crédit photo : Robert Haviland & C. Parlon
Savoir-Faire

Robert Haviland & C.Parlon

Le classicisme intemporel à la française

Fondée en 1924 par Robert Haviland, arrière-petit neveu de David Haviland qui fonda l’historique maison-mère à Limoges, la Manufacture de porcelaine Robert Haviland & C. Parlon semble avoir traversé les décennies sans perdre de son chic, figurant depuis près d’un siècle parmi les plus prestigieuses maisons d’art de la table du luxe français.

Si la manufacture doit en partie sa renommée au nom des Haviland auquel il est impossible de ne pas l’associer, la maison Robert Haviland & C. Parlon a su au fil du XXe siècle se démarquer et inscrire son nom dans la cour des grands. Les années 1950 sont notamment décisives. Michel Ardant et André Parlon, qui tiendront les rênes de l’entreprise pendant quarante ans, revendiquent de grandes ambitions et innovations pour leur Manufacture.

De New York à Giverny

Les collaborations avec les musées se multiplient, l’assiette russe créée en 1762 pour l’Impératrice Catherine II de Russie est ainsi reproduite pour le Metropolitan Museum of Art de New York, la tasse Rossini pour l’Opéra de Paris et le service Pivoines pour le Mad (Musée des Arts décoratifs).

Sans oublier le service de table inspiré par Monet créé pour le Musée Claude Monet de Giverny. Ses couleurs audacieuses et sa grande simplicité affichent alors une modernité sans précédent, d’où le succès que remportera ce service.

Crédit photo : Robert Haviland & C. Parlon

Des pièces intemporelles

Gage d’un grand savoir-faire, la porcelaine Robert Haviland & C. Parlon incarne alors le raffinement français dans bon nombre de palaces et d’ambassades à l’étranger. « Nos modèles, qui se révélaient très modernes pour l’époque, sont devenus des classiques. Ils incarnent un savoir-faire pointu, notamment avec les incrustations et les décors fins que peu savent exécuter. Si nous assumons notre classicisme, cela ne nous empêche pas de suivre les progrès techniques de très près » commente Olivier Rouget, responsable des ventes de la société-mère, la Compagnie des Porcelaines de Limoges qui est membre du prestigieux Comité Colbert, et s’est vue récompensée du label Entreprise du Patrimoine Vivant.

Nouvelles collections et collaborations

Outre les rééditions de pièces intemporelles qui ont fait la renommée de la marque, chaque année voit sortir une nouvelle collection de la Manufacture limougeaude. Ce sont des pièces créées avec la collaboration de ses artisans-décorateurs ou confiées à des designers.

Les stylistes Arielle de Brichambaut, qui a notamment travaillé avec Hermès, imagine pour Robert Haviland & C. Parlon la collection Syracuse, tandis qu’Isabelle Barthel conçoit une collection aux couleurs fraîches et au dessin léger évoquant un printemps éternel pour Jardin de Louise, ou encore réinterprète le jardin à la française pour la collection Grand Parc.

Le luxe à la française toujours plébiscité à l’étranger 
Séduisant une clientèle fortunée, exigeante et internationale, la porcelaine Robert Haviland & C. Parlon vient parfaire la décoration des yachts, d’avions privés et de certains intérieurs aux quatre coins de la planète. Toujours très présents aux Etats-Unis, les produits Robert Haviland & C. Parlon s’exportent aujourd’hui au Moyen-Orient, en Russie et de nombreux autres pays. Très prochainement, la Chine accueillera ces collections pour séduire une nouvelle clientèle.

X
X

Tentez de gagner 1 an de chef à domicile et plein d'autres cadeaux